Méditation Vipassana

LA PRATIQUE DE LA VISION PÉNÉTRANTE &TRANCHANTE

Vipassana est une pratique simple et directe, une investigation des mouvements de l’esprit et du corps, elle repose sur le vécu présent. Dans sa pratique, le méditant cesse de se tourner uniquement vers le monde des objets ou celui des pensées et revient à la conscience de ce qu’il éprouve, de ce qu’il vit, sans aucune volonté de l’améliorer, de le transformer ou de le prolonger.

Lorsque l’esprit est disponible, il peut s’ouvrir aux expériences de manière non sélective afin de les percevoir clairement. Cette découverte de la nature des expériences permet de se libérer de la confusion et d’accéder à la sagesse.

TRADITION bouddhiste

La méditation Vipassana est une pratique millénaire. Elle a été développée par Siddharta Gautama (Bouddha), il y a 2 600 ans, dans le nord de l’Inde. Cette pratique est décrite dans le Satipatthana Sutta, un texte clair et profond.

En ce qui concerne le corps, un méditant demeure contemplant le corps, diligent, clairement conscient et attentif, libre des désirs et de l’insatisfaction à l'égard du monde.

Extrait du Satipatthana Sutta

Une pratique unique

Le mot méditation n’est pas réservé aux Bouddhistes : il y a par exemple la méditation philosophique qui passe par le concept, les méditations de dévotions comme la prière ou encore des méditations sur le calme que l’on retrouve dans le Yoga…

La méditation Vipassana se différencie de ces autres formes de méditation. L’enjeu de la pratique ici n’est pas le calme ou la compréhension mentale mais la liberté. Le méditant ou la méditante développe la sensibilité de son esprit au contact de tous les vécus qui se présentent.

Un chemin de vie

La pratique formelle de la méditation n’est pas une fin en soi. Nous ne méditons pas pour devenir un bon méditant, nous ne méditons pas pour devenir quelqu’un d’autre. Nous méditons pour devenir de plus en plus nous même.

La méditation est un compagnon de vie qui nous accompagne dans tous les aspects de notre quotidien. La présence peut être développée dans chacune de nos activités. Ainsi, plus notre pratique s’approfondit, plus la qualité de notre présence nourrit notre moralité et notre sagesse, faisant de nous une personne plus vertueuse.